Gebo et l’ombre : Leonor Silveira dans la lumière

Image

Manoel de Oliveira a 104 ans. Années après années, il continue, contre le temps, contre les contraintes de l’âge, à tourner, à allonger une filmographie riche et largement reconnue. On ne voit pas tous les films d’Oliveira, mais on en voit quelques-uns, et cela suffit à nous rappeler à quel point son cinéma est hors du temps,et quel plaisir on a à s’y plonger.

Claudia Cardinale, Michael Lonsdale, Jeanne Moreau ; vous pouvez immédiatement oublier l’attrait marketing de ce casting prestigieuse, tant chacun des acteurs fait oublier son statut de figure incontournable voire légende du 7ème art. Mais surtout, entre Jeanne Moreau et Claudia Cardinale, celle qui irradie, celle dont la présence remplit les scènes d’humanité et d’émotion, c’est Leonor Silveira, actrice fidèle du réalisateur, encore une fois en parfaite harmonie avec lui.

Deux raisons parmi d’autres, donc, d’aller voir Gebo et l’ombre : parce que le film est intemporel, insaisissable, et beau ; et pour Leonor Silveira.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s