2016, tout en ellipses

Les meilleurs films de 2016_ 2016 n’aura pas été, loin s’en faut, une très grande année de cinéma. Beaucoup de réalisateurs étaient loin de leurs meilleurs films (Werner Herzog et Gus van Sant en tête), d’autres ont fait tourné leurs formules laissant de sacrées impressions de déjà-vu, et l’actualité a majoritairement été trustée par de…

La solitude du téléspectateur au moment du coup d’envoi

A partir du coup d’envoi du match France Roumanie, c’est parti pour un mois d’Euro. Le football va envahir l’espace, présent partout jusqu’à l’overdose, pour le plaisir des amateurs et au grand désespoir des autres. En un mois, trente-quatre matchs seront diffusés sur nos antennes. C’est l’occasion de se poser la question de la qualité…

Critiques cannoises : beauté et démesure

Le Festival de Cannes touche à sa fin. Comme chaque année, il aura offert ses montées des marches, ses plus belles robes, ses plus belles stars, ses soirées folles, et ses films. Dans ce qui apparaît vu de l’extérieur comme une forme de délire collectif, le plus savoureux est le jeu des spectateurs, critiques ou…

Cinéphilies en devenir

La septième obsession, revue bimestrielle_ Pour qui a parcouru au fil des années les titres de presse mensuelle spécialisés dans le cinéma, il semble naturel d’imaginer qu’un nouveau venu peut se faire une place. Positif et sa fantastique immuabilité d’un côté, les Cahiers du cinéma et leur schématisation systématique de tendances de l’autre, le combat…

Entretien avec Paul Vecchiali (2ème partie)

Février nous avait donné l’opportunité de voir sur les écrans quatre films de Paul Vecchiali, qu’il avait réalisés dans les années 70. C’était aussi l’occasion de partir à la rencontre de son réalisateur pour un entretien au cours duquel il parlait de son rapport à ses films et où il revenait dans le détail sur…

Entretien avec Paul Vecchiali (1ère partie)

Rétrospective en quatre films_ Après la sortie il y a peu du magnifique Nuits blanches sur la jetée, quatre films de Paul Vecchiali reviennent sur les écrans quarante ans après leur sortie. Il y a L’Étrangleur (1970), étrange errance nocturne avec Jacques Perrin, poétique et sombre. Femmes, femmes (1974), le chef-d’œuvre en forme d’exercice de…

Quinze films français

Les Inrockuptibles d’abord, puis des réalisateurs étrangers… Forcément, cela donne envie, à son tour, de faire son top 10, de se livrer au plaisir d’arrêter un classement qui aura changé la semaine prochaine. La contrainte de 10 étant trop forte, voici une liste de 15 films ordonnés par année, qui cite deux fois certains réalisateurs,…