La tristesse et la beauté

Le Quartier du corbeau et Amour 65, de Bo Widerberg_ L’an dernier, la réédition de trois films de Bo Widerberg sur nos écrans était, pour ceux qui ne le connaissaient pas (dont j’étais), l’occasion d’un éblouissement : la dure et touchante chronique du Péché suédois, l’émerveillement esthétique d’Elvira Madigan et la finesse de la puissance d’Adalen…

Variations suédoises

Trois films de Bo Widerberg La sortie simultanée de trois films de Bo Widerberg en salles est une formidable occasion de (re) découvrir un cinéaste trop méconnu, et l’échantillon présenté permet de saisir à la fois son grand talent et sa capacité d’adaptation à ses différents sujets. Entre Le Péché suédois (1963), Elvira Madigan (1967)…